• lundi 16 décembre 2019 00 h 04

  • Météo

    -5°C

  • Marées

Actualités

25 septembre 2014 9 h 14

Biopsie de la prostate : des centaines de Gaspésiens rappelés

Partager

Des centaines de Gaspésiens sont touchés par le rappel 1600 clients de l'Hôpital de Rimouski ayant passé une biopsie de la prostate entre le 1er janvier 2002 et le 27 janvier 2012.

Les chiffres que nous avons obtenus démontrent que 58 clients du CSSS du Rocher-Percé sont concernés, 92 du CSSS Côte-de-Gaspé, 86 du CSSS Baie-des-Chaleurs et 107 du CSSS de la Haute-Gaspésie. La porte-parole de l’hôpital rimouskois, Lise Chabot, confirme qu’une récente conférence téléphonique a permis à toutes les directions des établissements gaspésiens concernés par ce rappel d’être au fait des procédures à suivre pour leurs patients respectifs. Ces derniers seront joints au cours des trois prochaines semaines. Ceux-ci auront d’ailleurs le choix entre une prise de sang faite à leur domicile par du personnel du CSSS ou encore dans un centre de prélèvement de leur choix. « Tout cela est bien organisé », dit-elle.

Un spécialiste se fait rassurant

De son côté, le directeur des services professionnels, le docteur François Delisle, se veut très confiant pour la clientèle visée par cette décision. « Nous savons que le risque d’avoir contracté une maladie est très faible. On parle de l’ordre d’un cas sur un million. Ce rappel est d’abord et avant tout une mesure de prévention de façon à dissiper tout doute de transmission d’infection par le sang. Dans un souci de transparence, nous avons décidé de ne prendre aucun risque et de rappeler tous les clients qui avaient passé une biopsie depuis que nous avons fait l’acquisition de cet appareil en 2002. Bien que le risque zéro n’existe pas, nous sommes très confiants qu’aucun de nos clients n’ait été infecté », a-t-il précisé par voie de communiqué.

Rappelons que lors d’une vérification de routine sur les méthodes de désinfection du pistolet à biopsie prostatique, quelques traces de sang séché dans le boîtier ont semé un doute sur la manière dont le pistolet à biopsie prostatique était désinfecté, ce qui explique ce rappel. Le CSSS de Rimouski-Neigette effectue en moyenne 250 à 275  d’examens de la prostate annuellement.