• jeudi 12 décembre 2019 08 h 10

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

9 novembre 2012 13 h 46

Cime Aventures reçoit une distinction de Camping Québec

Le centre de villégiature Cime Aventures situé à Bonaventure a reçu le prix d’Excellence du meilleur site internet 2012, lors du dernier gala Camping Québec qui s’est tenu il y a quelques jours à la Malbaie.

Les prix d’Excellence de Camping Québec sont remis chaque année pour honorer les terrains de camping qui contribuent au rayonnement de l’industrie du camping au Québec.

Gilles Brideau, le directeur général de Cime Aventures, reçoit cette distinction avec beaucoup de fierté. Il y a quelques années, rappelle-t-il, la firme a investi des sommes importantes dans une nouvelle statégie marketing, dont la mise en place d’un système de réservation en ligne.

Ce virage était nécessaire pour «suivre la tendance mondiale», soutient M. Brideau. «Ce n’est plus comme avant. Maintenant, de nombreux clients préfèrent utiliser le Web pour planifier leurs vacances. On a donc travaillé fort pour améliorer nos façons de fonctionner.»

En 2012, 35% des clients de Cime Aventures ont réservé en ligne. Parmi eux, 20% n’ont pas eu besoin de téléphoner au bureau d’information pour obtenir des détails. Ces statistique, estime M. Brideau, démontrent que le site fait le travail. «Si les clients obtiennent l’information qu’ils cherchent sur le Web, nous augmentons notre efficacité», dit-il.

Le prix d’Excellence est accompagné d’une bourse de 1000$

Une bonne saison

L’obtention de ce prix s’ajoute à une année «satisfaisante» sur le plan de l’achalandage, note par ailleurs le directeur de Cime Aventures. «La saison semble avoir été plus ou moins bonne dans la région. Malgré ça, nous avons réussi à connaître une légère augmentation de 5% des visiteurs», se réjouit-il.

Néanmoins, M. Brideau estime que la «fragilité» de l’industrie touristique en Gaspésie ne lui permet pas de se «croiser les bras».

Ce dernier a l’intention de poursuivre son offensive marketing autant pour rejoindre les visiteurs locaux que pour les touristes de l’extérieur. «Il faut y aller à notre rythme, mais l’idée est de se démarquer continuellement.»

Étiquettes :