• dimanche 15 décembre 2019 03 h 39

  • Météo

    1°C

  • Marées

Actualités

5 décembre 2012 13 h 30

Cimenterie : Éco-Vigilance ne sera pas à la rencontre publique

La Coalition Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs n’assistera pas à la première séance publique d’information du promoteur de la cimenterie de Port-Daniel, Ciment McInnis, qui se tiendra mercredi à 19h dans l’église de la municipalité. 

Le groupe environnementaliste avait au départ l’intention de se rendre à Port-Daniel, mais a changé d’avis après avoir appris que le promoteur n’avait pas l’intention de dévoiler les résultats des études environnementales en cours et de présenter les équipementiers envisagés.

«On ne veut pas participer à une rencontre qui ne traitera pas des aspects environnementaux. On préfère attendre d’obtenir les informations pertinentes et mettre nos énergies ailleurs», a déclaré Cynthia Dow, la porte-parole du groupe.

Même si cette dernière estime que la tenue d’une rencontre publique est «un pas dans la bonne direction», elle doute que cette dernière puisse faire la lumière sur plusieurs aspects du projet, comme l’impact sur la santé, l’environnement et les autres secteurs d’activités. 

Selon elle, la seule façon de s’assurer que le projet de cimenterie soit viable sur le plan environnemental et social est de le soumettre à l’examen du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). «C’est ce que nous continuons à demander», a-t-elle répété, ajoutant du même souffle que son groupe a demandé une rencontre avec le ministre de l’Environnement à ce sujet.

L’autre groupe environnementaliste de la Baie-des-Chaleurs, Environnement Vert Plus, a lui aussi décidé de ne pas participer à la séance publique d’information.  Son vice-président, Michel Goudreau, refuse de «sanctionner» une soirée qu’il qualifie «d’exercice de relation publique».

«Si nous y allons, le promoteur pourrait dire par la suite qu’il a consulté les groupes de défense de l’environnement, alors que ce ne serait pas le cas», soutient-il, avant de préciser qu’un membre de son groupe assistera tout de même à la séance «à titre d’observateur».