• samedi 24 octobre 2020 20 h 14

  • Météo

    8°C

  • Marées

Actualités

20 juillet 2020 9 h 44

Côte-de-Gaspé : une coop de jeunes travailleurs malgré la pandémie

Partager

CARLETON-SUR-MER- Avec le retrait du partenaire financier du projet, les responsables de la coopérative jeunesse de Gaspé auraient simplement pu annuler la saison 2021. Ils se sont plutôt retroussé les manches. Résultat : des jeunes pourront, pour un vingtième été, offrir leurs services à leurs concitoyens. Pour la toute première fois, ils le feront même d’un bout à l’autre de la MRC.

Si la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a retiré ses billes des  Coops d’initiation à l’entrepreneuriat collectif (CIEC) en raison de la pandémie de la COVID-19, il était inconcevable pour les maîtres d’œuvre locaux de l’initiative de baisser les bras. Ces derniers sont plutôt allés frapper à différentes portes, obtenant l’appui de nouveaux collaborateurs, dont la MRC de La Côte-de-Gaspé et la Ville de Gaspé. Ainsi, 20 adolescents de 12 à 17 ans ont pu être sélectionnés et formés dans le cadre du projet désormais baptisé Jeune Coop de la Côte-de-Gaspé.

« Ça permet aux jeunes d’avoir une première expérience de travail », se réjouit d’emblée Nicolas Packwood Lelièvre, conseiller jeunesse en employabilité pour le Carrefour jeunesse emploi (CJE) de la MRC de La Côte-de-Gaspé, l’organisme qui chapeaute l’initiative. Celle-ci revêt également un volet social significatif, renchérit-il : « On a pensé à nos jeunes. Avec tous les bouleversements qu’ils ont vécus à l’école cette année, ça aurait été plate de laisser ça aller. Avec la coop, ils se font de nouveaux amis et ils passent l’été tous ensemble ». Celui-ci précise d’ailleurs qu’un réel besoin était aussi présent au sein de la communauté en raison de la pandémie.

Déjà en action
Respectant les normes de distanciation en vigueur et offrant exclusivement ses services à l’extérieur des résidences, la brigade de jeunes entrepreneurs est à l’œuvre depuis le 13 juillet dernier. Tonte de gazon, peinture, menus travaux d’entretien, gardiennage, désherbage, lavage de voiture, promenade de chien : les travailleurs sont prêts, en retour d’une rémunération préétablie et fort raisonnable, à s’atteler à la tâche.

« Les jeunes, ils sont vaillants! […] Il faut juste les impliquer et susciter un sentiment d’appartenance. Aussitôt que le sentiment d’appartenance est là, c’est sûr qu’ils vont s’engager à 120 % dans leur projet », fait valoir M. Packwood Lelièvre.

Précisons que ce sont les participants eux-mêmes, encadrés par une coordonnatrice, qui veillent de façon démocratique au bon fonctionnement des activités. Comme s’ils étaient à la tête de leur propre entreprise, ils prennent des décisions et se partagent les tâches. Le tout constitue une recette gagnante qui leur permet d’apprendre les rouages du marché du travail et de se responsabiliser, note Nicolas Packwood Lelièvre.

Par ailleurs, faire appel à la coopérative est en quelque sorte devenu une tradition sur le territoire de Gaspé au fil des ans. « Un mois avant que l’on commence à offrir les services, on avait déjà des appels d’habitués qui voulaient donner des contrats pour la tonte de gazon. C’est vraiment notre gros « hit », la tonte de gazon! », lance en riant le conseiller en employabilité.

Pour solliciter les services des participants, visitez la page Facebook «Jeune COOP de La Côte-de-Gaspé» ou téléphonez au 418 368-2121 (poste 207). Des services similaires sont également disponibles dans la MRC de La Haute-Gaspésie.


Plusieurs jeunes impliqués dans la coopérative ont organisé, le 14 juillet dernier, une vente de hot dogs dans le stationnement du IGA de Gaspé; les fonds amassés serviront de mise de fonds pour les activités estivales.
Photo : Nelson Sergerie