• mardi 10 décembre 2019 10 h 43

  • Météo

    11°C

  • Marées

Actualités

28 octobre 2014 12 h 05

D’Amour réplique à Lelièvre

Partager

GASPÉ – Le ministre responsable de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Jean D’Amour, estime improductive la sortie lundi du député de Gaspé, Gaétan Lelièvre qui évoquait un « retour à l’ère Duplessis » lorsqu’il commente la centralisation que prépare le gouvernement Couillard. 

« Sur le plan intellectuel, c’est profondément malhonnête. Je suis déçu d’autant plus que M. Lelièvre m’a demandé une fois de me rencontrer en six mois au moment où j’ai été nommé ministre. Jamais par la suite, ni lui, ni son collègue de Bonaventure, m’ont demandé une rencontre sur les dossiers », indique M. D’Amour.

Lundi, Gaétan Lelièvre avançait qu’il  « y a du gras et il va falloir que des gens se lèvent pour confronter la machine. Pas uniquement frapper les organisations dans les régions et les ‘’bons maires’’ qui ne disent jamais un mot, de peur de se mettre un ministre à dos. Ce que je sens, c’est le retour à l’ère Duplessis. C’est inacceptable en 2014 », lançait sans détour M. Lelièvre.

« Il n’y a pas un maire qui hésite à me parler, réplique Jean D’Amour. Le président de la CRÉGIM, Côté, est venu me rencontrer à titre de maire de Gaspé. J’ai pris ses dossiers, on les analyse et il aura des réponses. Il n’y a personne à qui on a fermé la porte. »
Le ministre soutient agir en fonction du mandat confié par l’électorat. « Le mandat qu’on a reçu est de rationaliser et réorganiser. L’équilibre financier, c’est non négociable. Ça va faire mal, mais après, ça va aller mieux. C’est le défi qu’on doit réaliser ensemble », indique M. D’Amour.

Pas d »engagement

Il ne prend pas d’engagement sur les sommes qui seront disponibles dans le futur pour le développement régional à la suite de la réorganisation de l’État : « Si c’est bon pour la création d’emploi, la réponse sera oui. C’est ce qu’on est en train de faire : libérer une marge de manœuvre pour intervenir dans les projets », dit le ministre.

Étiquettes :