• dimanche 15 décembre 2019 03 h 09

  • Météo

    1°C

  • Marées

Actualités

27 mai 2014 16 h 05

De l’aide pour les proches aidants dans Rocher-Percé

Partager

CHANDLER — Un projet s'adressant aux proches aidants qui viennent en aide aux personnes de 65 ans et plus de la MRC du Rocher-Percé sera en marche dès la mi-juin.

Parrainée par l’Association des aînés en collaboration avec notamment le CSSS du Rocher-Percé, la MRC, le Committee for anglophone social action, l’Association des proches aidants du Rocher-Percé et le Centre des femmes, l’initiative se poursuivra jusqu’en mars 2016.

Les activités qui y seront offertes incluront des cafés-rencontres, des formations, des cuisines collectives et du répit. La directrice générale de l’Association, Nathalie Duguay note que le projet répondra à un besoin important. « Ça répond à un besoin vraiment criant. Écoutez, plus il y a de services disponibles, plus notre population sera outillée pour demeurer dans leur domicile. Et c’est l’un des objectifs que s’est donnés notre association ».

« C’est merveilleux comme projet et ça réconforte le coeur de constater qu’il y a plein de gens dans notre MRC qui tiennent compte de la réalité des proches aidants et des personnes qu’elles aident », note la présidente de l’Association des proches aidants du Rocher-Percé, Louisette Blondin.

« On souhaite vraiment que la grande majorité des personnes aidantes participent aux activités de ce projet. On souhaite par ailleurs rejoindre les personnes de manière précoce. C’est-à-dire que lorsque quelqu’un de notre entourage reçoit un diagnostic d’une maladie, comme l’Alzheimer, eh bien que la personne aidante puisse s’outiller dès le départ pour mieux entrevoir ce qui est à venir sur le plan de l’accompagnement », a tenu à dire de son côté Marie-Pierre Cyr, la directrice générale de l’organisme L’APPUI.

Le porte-parole du CSSS pour l’occasion, Jean St-Pierre, note que l’apport de son organisme au projet consistera à la dispensation de ressources humaines adaptées aux circonstances. « On pourra, par exemple, mettre à leur disposition un travailleur social ou un psychologue suivant les besoins des activités. Nous pourrons aussi fournir de la formation et de l’information ».

Une initiative reçue avec enthousiasme de la part de la préfète, Diane Lebouthillier. « C’est un projet porteur pour notre MRC. D’autant qu’on sait que notre population est l’une des plus vieillissantes au Québec. » En effet, le vieillissement de la population de la MRC est un des plus marqués au Québec avec un taux de 21,5 % de personnes de 65 ans et plus comparativement à 15.8 % à l’échelle provinciale. Par ailleurs, on estime à 1 380 le nombre de proches aidants travaillant auprès de personnes de 65 ans et plus dans la MRC.

Le cout du projet atteint près de 143 000 $, dont  72 217 $ en provenance de  l’APPUI et plus de 16 000 $ du programme Approche territoriale intégrée (MRC Rocher-Percé). Une personne sera engagée sous peu pour coordonner le tout.