• lundi 20 mai 2024 07 h 08

  • Météo

    11°C

  • Marées

Actualités

Économie
13 septembre 2023 14 h 00

Dossier 3/3 – Le déclin de la morue

Gilles Gagné

Journaliste

Partager

Le déclin de la morue, en quelques lignes

Un rapide coup d’oeil sur quelques données, un tableau et deux courbes aident à comprendre à quel point le déclin de la morue, même s’il se préparait depuis quelques décennies, a été soudain dans les trois secteurs de capture du Québec maritime et dans l’est du Canada.

En rafale

1 Malgré les moratoires des 30 dernières années, le stock de morue du nord et du sud du golfe Saint-Laurent ne se rebâtit pas.

2. L’exemple du sud du golfe Saint-Laurent est particulièrement inquiétant. L’indice de biomasse se situait en 2018 à 2,5 % de l’indice des années 1980. C’est 40 fois moins.

3. Au début de 2018, la biomasse du stock reproducteur du sud du golfe, c’est-à-dire les morues en âge de procréer, est estimée à 13 900 tonnes métriques, la plus basse des 69 ans de la série temporelle, à 4 % des niveaux élevés de biomasse des années 1980.

4. La prédation par le phoque gris est considérée comme la principale cause de la mortalité naturelle élevée de ce stock depuis 20 ans.

5. Depuis 20 ans, les morues se sont progressivement déplacées hors de leurs aires traditionnelles d’alimentation, des eaux peu profondes vers les eaux plus profondes durant leur saison d’alimentation dans le sud du golfe. Ce déplacement semble être le résultat de l’augmentation du risque de prédation par le phoque gris dans les eaux peu profondes durant l’été. Ce changement coïncide également avec le déclin de la condition de la morue.

6. Considérant l’abondance actuelle du phoque gris dans cet écosystème, le rétablissement de cette population de morue ne semble pas possible et la probabilité de son extinction est élevée.

7. La biomasse du stock reproducteur dans le nord du golfe Saint-Laurent s’élève à 42 900 tonnes métriques. La situation y est un peu moins précaire, mais elle reste très préoccupante.

Pour lire le dossier complet :
Dossier 1/3 – Moratoire sur la morue dans le golfe Saint-Laurent : 30 ans et pas d’amélioration en vue
Dossier 2/3 – Surpêche, phoques et hivers froids ont fait basculer le stock de morue