• jeudi 12 décembre 2019 08 h 09

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

25 janvier 2013 14 h 00

Échanges Montréal-Gaspé au cégep : un exemple à suivre?

L’échange d’étudiants entre des collèges anglo-montréalais et le Cégep de la Gaspésie et des Îles pourrait servir d’exemple à d’autres cégeps en région, croit la responsable du projet.

Pour la session en cours, onze étudiants des cégeps John Abbott, Vanier et Dawson étudient au secteur anglophone du campus de Gaspé.

«Nous aimerions que ce soit un projet-pilote pour des échanges entre cégeps urbains et ruraux, affirme Gaye Wadham, directrice adjointe du campus de Gaspé. Pour [les étudiants montréalais], c’est un vrai voyage. Ils auront mis une des régions du Québec sur la carte.»

Une recette à transférer

Après trois ans d’échanges, le Cégep de la Gaspésie et des Îles connaît la recette pour déménager les élèves le temps d’une session. «Nos manières de faire seraient faciles à transférer au secteur francophone [du Cégep de la Gaspésie], mais aussi à des collèges en Abitibi, sur la Côte-Nord ou au Saguenay—Lac-Saint-Jean», croit Mme Wadham.

Pour des cégeps de Montréal, envoyer quelques étudiants en région fait une différence minime, fait remarquer Mme Wadham. Mais pour les cégeps qui les reçoivent, ça signifie une hausse significative de clientèle.

Des idées nouvelles

Grâce aux étudiants montréalais, l’enseignant Peter Ross voit sa classe de Development Psychology passer de 12 à 19 élèves pour la session d’hiver. «Ça fait du bien d’avoir des idées nouvelles, des élèves différents», dit-il.

«C’est un défi pour nos étudiants gaspésiens, qui se connaissent parfois depuis la maternelle, renchérit Gaye Wadham. Et c’est une merveilleuse occasion de les préparer à l’université.»

Le Cégep arrive à la fin d’un financement de cinq ans du programme Entente Canada Québec, qui soutient l’enseignement dans la langue des minorités.  «On cherche du financement pour continuer d’attirer des étudiants», affirme Mme Wadham.

La clientèle du secteur anglophone passe de 77 à 88 élèves grâce aux étudiants montréalais.

À lire aussi

Cégep à Gaspé : de la visite des collèges anglo-montréalais

Étiquettes :