• mercredi 11 décembre 2019 22 h 14

  • Météo

    -12°C

  • Marées

Actualités

6 décembre 2013 0 h 06

Forage d’Haldimand n° 4 : Pétrolia doit attendre, selon le comité Ensemble

GASPÉ – Pétrolia doit attendre l’analyse des échantillons d’eau prélevés autour du futur forage Haldimand n° 4, croit le comité Ensemble pour l’avenir durable du grand Gaspé, qui réagit à l’information selon laquelle la firme souhaite forer en janvier.

Ces résultats, « même incomplets, étaient au moins une partie des données essentielles à ce forage », réagit la présidente du comité, Lise Chartrand, par communiqué. Le groupe craint une contamination des sources d’eau potable.

Ce serait « le comble du mépris pour les citoyens et l’environnement de Gaspé » si Pétrolia forait dès janvier, estime la présidente, qui dit avoir envoyé un appel aux groupes citoyens qui soutiennent son comité à travers la province pour trouver du support.

Un « bras de fer » se livre entre Pétrolia et Québec pour convaincre la firme de patienter, a expliqué à GRAFFICI.CA le ministre délégué aux Régions et député de Gaspé, Gaétan Lelièvre.

Le gouvernement préférerait que Pétrolia attende au printemps, le temps de recevoir les résultats finaux de l’étude hydrogéologique  sur Haldimand commandée cet été par Québec pour évaluer les risques environnementaux liés au forage. Même si Pétrolia estime avoir des droits acquis, elle sera « moralement » liée aux résultats de l’étude, ajoute M. Lelièvre.

Pétrolia détient un permis du ministère des Ressources naturelles pour forer Haldimand n° 4, des travaux d’abord prévus en janvier 2013. Un règlement municipal de Gaspé sur l’eau potable, qui interdit l’injection de substances dans le sol à moins de deux kilomètres de puits artésiens, a pour effet d’empêcher la firme d’exécuter ses travaux.

Le règlement provincial sur l’eau potable, qui viendra supplanter celui de Gaspé, est toujours attendu.