• lundi 16 décembre 2019 00 h 58

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

31 janvier 2013 20 h 04

La firme Mundiregina souhaite forer trois puits en Gaspésie

Une firme d’exploration ontarienne souhaite forer trois puits d’exploration pétrolière cet été à environ 60 kilomètres au nord-ouest de Chandler, dans le secteur du mont Alexandre.

La firme ABBA Quebec Resources, propriété à 81 % de l’Ontarienne Mundiregina Resources, projette de forer deux puits de 1500 mètres de profondeur et l’un de 2500 mètres.

Munidregina cherche du pétrole léger, affirme son directeur général, Jerry McCullough. La géologie du secteur indiquerait un gisement de type conventionnel, exploitable sans fracturer, dit-il.

«Notre modèle d’affaires consiste à poursuivre les forages, puis à intéresser une grande pétrolière à devenir partenaire pour développer nos permis de pétrole léger», explique M. McCullough.

Les trois puits coûteront entre 12 et 15 millions de dollars au total.

Cinq ans de recherche

L’entreprise possède ses permis d’exploration depuis 2008. Jusqu’ici, elle a dépensé 6 millions de dollars en travaux de recherche.

Mundiregina a notamment effectué de la télédétection (images par satellite), des prises d’échantillon de sol et 126 kilomètres de levés simisques.

En novembre 2009, elle a complété un forage d’exploration, le Mont Alexandre n° 1, d’une profondeur de 1625 mètres. Ce type de forage est effectué pour relever des données sur la géologie, et non dans l’espoir de produire du pétrole.

ABBA Quebec Resources possède 1914 kilomètres carrés de permis d’exploration pour les hydrocarbures en Gaspésie. Ses claims du secteur du mont Alexandre font 460 kilomètres carrés. Le reste est situé dans l’arrière-pays de la Baie-des-Chaleurs, à une cinquantaine de kilometres de la côte, entre Carleton-sur-Mer et Pointe-à-la-Croix.