• mercredi 11 décembre 2019 02 h 00

  • Météo

    0°C

  • Marées

Actualités

21 février 2012 20 h 42

Fracturation : Pétrolia «joue avec les mots», selon Environnement Vert Plus

Environnement Vert Plus accuse Pétrolia de faire de la fracturation sans autorisation à Gaspé.

L’organisme de la Baie-des-Chaleurs expédiera une lettre de plainte au ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Pierre Arcand.

«Pétrolia a admis qu’il a envoyé du pétrole sous pression [dans le puits Haldimand n°1]. Ils ont parlé de casser la roche sous terre. Casser et fracturer, ça veut dire pas mal la même chose», lance Michel Goudreau, vice-président d’Environnement Vert Plus. «On joue avec les mots. On prend les Gaspésiens pour des cruches», ajoute-t-il.

«On va demander au ministre Arcand d’appliquer l’ordre de ne pas faire de fracturation, et lui demander que des sanctions s’appliquent», annonce le vice-président.

Des fractures naturelles, selon Pétrolia

En novembre, Pétrolia a injecté du pétrole sous pression dans son puits Haldimand n°1, à Gaspé, pour des «tests d’injection». L’opération a fait passer le débit du puits de 10 à 40 barils par jour pendant trois jours.

Cet «essai d’injectivité» a permis de «nettoyer» des fractures naturelles du puits, bouchées lors de travaux en 2008, avait expliqué Isabelle Proulx, de Pétrolia, à GRAFFICI.CA. La compagnie a aussi injecté de l’eau sous pression dans son puits de Tar Point, à Douglastown.

Pas de la fracturation, selon le MDDEP

Avant les tests, le directeur régional du MDDEP, Jean-Marie Dionne, avait indiqué à GRAFFICI.CA que les travaux projetés par Pétrolia n’étaient pas de la fracturation, puisqu’ils se feraient à petite pression et avec des petits volumes de fluide.

À partir de quelle pression et de quel volume parle-t-on de fracturation? M. Dionne ne savait pas. «C’est une des réponses que va nous donner l’évaluation environnementale stratégique (EES) en cours sur le gaz de schiste.»

Au Québec, les opérations de fracturation hydraulique doivent se tenir sous l’égide de l’EES. Pétrolia ne participe pas à cette évaluation.