• dimanche 08 décembre 2019 23 h 28

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

21 janvier 2013 16 h 40

La formation pour travailler chez Orbite débutera bientôt

Partager

L'attestation d'études collégiales du Groupe Collégia permettant de travailler chez Orbite débutera le 25 février.  

Intitulée «Opération et contrôle de procédés industriels», la formation, d’une durée de 1485 heures réparties sur cinq sessions, sera dispensée au centre de Collégia à Sainte-Anne-des-Monts. Par contre, en l’absence de laboratoire d’électronique industrielle, deux cours se donneront au Cégep de Matane. «Le programme a été élaboré en collaboration avec Orbite, qui a exprimé ses besoins, spécifie la coordonnatrice de la formation à Collegia, Christine Dugas. Il est possible que certains experts d’Orbite viennent donner de la formation.»

Places limitées

Vingt candidats pourront être admis, même si l’usine d’Orbite de Cap-Chat a mis à pied près de trente de ses travailleurs qui ne possédaient pas la formation désormais exigée.

Pour l’instant, aucun porte-parole d’Orbite n’était disponible pour entrevue. Cependant, le 11 décembre, lors de la manifestation orchestrée par une douzaine d’employés congédiés par l’entreprise, le directeur des relations avec la communauté avait affirmé que la compagnie ne s’engageait pas à réengager les ex-travailleurs qui auront complété la formation. «Ça va être comme l’ensemble des candidatures qui vont se pointer, avait indiqué André Lemieux. On ne peut pas garantir à 100%. C’est sûr qu’à compétences égales, on va favoriser la main-d’oeuvre locale.»

Christine Dugas précise que les diplômés pourront travailler ailleurs que chez Orbite. «Ils pourront travailler dans n’importe quelle industrie minière, comme pour le Plan Nord ou, même si la demande est moins grande, dans le domaine des pâtes et papier», précise-t-elle.

Manque de soutien financier

Quelques ex-employés d’Orbite rencontrés en décembre se disaient intéressés par cette formation, mais à condition qu’elle soit payée par l’entreprise. Comme la formation s’étale sur seize mois et que certains d’entre eux sont prestataires d’assurance-emploi depuis le printemps, leurs prestations prendront fin avant qu’ils n’aient obtenu leur diplôme.

«Je ne suis pas contre la formation, mais le Centre local d’emploi m’offrira, quand mon chômage sera terminé, 240$ par semaine pour suivre cette formation, déplore Johnny Kenney, qui est père de trois enfants. Connaissez-vous beaucoup de gens qui peuvent vivre avec ce montant?»

Trois séances d’information sur l’AEC «Opération et contrôle de procédés industriels» se tiendront les 21, 22 et 23 janvier à 19h. Elles auront respectivement lieu au Cégep de Matane, au Centre Champagnat de Sainte-Anne-des-Monts et au Centre municipal de Grande-Vallée.

Orbite obtient un prix

Manufacturiers et exportateurs du Canada, en collaboration avec le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada, a élevé Orbite Aluminae au titre de gagnant des Prix régionaux de nouvelle technologie 2012 pour le Québec.

Ces honneurs lui ont été décernés pour son procédé de production innovant d’alumine ne générant pas de déchets de boues rouges.

Étiquettes :