• mardi 10 décembre 2019 13 h 28

  • Météo

    10°C

  • Marées

Actualités

25 septembre 2013 7 h 21

La Gaspésie hivernale inspire une photographe

GASPÉ – La photographe montréalaise Linda Rutenberg prépare un livre et une exposition sur la Gaspésie en hiver, intitulés La Gaspésie : au bord de l’infini.

On avait prévenu Mme Rutenberg de la rudesse de l’hiver gaspésien, ce qui l’a encouragée au lieu de la dissuader. « On me disait « il y a du vent, de la neige et tout est fermé ». Moi, je me suis dit : il faut que je vienne en hiver! », rapporte-t-elle.

La photographe a fait six visites hivernales en Gaspésie ces trois dernières années. Elle en a rapporté notamment des clichés de bâtiments de pêche noyés dans la poudreuse, de cabanes sur la glace ou de casiers à crabe ensevelis sous la neige.

« Je photographie des paysages, mais avec des traces humaines, explique Mme Rutenberg. Ça parle de mémoire, de l’histoire et de la vie quotidienne. »

Les clichés de la photographe seront « une fenêtre sur une Gaspésie largement méconnue, remarque Félix Fournier, conservateur du Musée de la Gaspésie. Sur les 100 000 photos de notre centre d’archives, on a moins de 500 photos hivernales », illustre-t-il.

Un livre de photographies de 120 pages en deux versions (en français et en anglais) paraîtra en mars 2014.

Une exposition sera présentée à partir du 5 juin 2014 au Musée de la Gaspésie. Par la suite, elle déménagera au Musée acadien du Québec à Bonaventure et à la Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts.

Mme Rutenberg offrira aussi des conférences et des ateliers photographiques l’été prochain.

Au cours de sa carrière, la photographe a produit une douzaine de recueils de photos et exposé ses clichés au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Étiquettes :