• lundi 16 décembre 2019 02 h 16

  • Météo

    -7°C

  • Marées

Actualités

29 mars 2012 16 h 29

Le CJE Avignon-Bonaventure en Amérique latine

Partager

Pour une quatrième année, le Carrefour jeunesse-emploi Avignon-Bonaventure (CJE) a partagé son expertise avec d'autres organisations semblables en Amérique latine, dans le cadre d'un échange international qui s'est tenu au début du mois à La Paz, en Bolivie.

L’expérience, amorcée en 2008, est considérée comme un succès par le coordonnateur du CJE, Ronald Ménard.  «Je dirais que c’est un bilan impressionnant. La première fois qu’on a présenté le modèle, je vous dirais qu’on n’avait aucune idée jusqu’à quel point ils allaient se l’approprier.»

La participation des jeunes dans les structures locales s’est traduite par une effervescence, lorsqu’on sait que les pays d’Amérique latine possèdent un bassin de jeunes adultes très important et que tout est à créer pour eux.

Les besoins sont variés selon les régions. Au Pérou, les intervenants travaillent surtout sur l’employabilité et l’orientation tandis qu’en Bolivie, les jeunes pensent plutôt entreprenariat. Pour M. Ménard, «c’est ça la souplesse et la force d’un Carrefour jeunesse-emploi.»

Au bout du compte, l’objectif ultime de ce réseau international de CJE est d’échanger sur l’émancipation des jeunes.  Les efforts consentis ont permis à des milliers de jeunes du Pérou et de la Bolivie de profiter de l’expertise des intervenants et des coopérants impliqués.

Cette collaboration avait été offerte à deux CJE du Québec : un en milieu urbain, en Outaouais et le CJE Avignon-Bonaventure avait été choisi pour son expertise en milieu rural. «L’objectif est de  présenter les deux réalités sur le terrain», conclut M. Ménard.