• lundi 16 décembre 2019 08 h 08

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

2 décembre 2013 12 h 51

Le milieu politique rend hommage à Bertrand Berger

Partager

RIVIÈRE-AU-RENARD – Le milieu politique gaspésien a rendu un hommage sincère à Bertrand Berger, décédé samedi dernier à Québec des suites d'une méningo-encéphalite.

Le député de Gaspé et ministre responsable de la région, Gaétan Lelièvre, parle d’une triste nouvelle : « C’est un fier défenseur de la région. On perd un gros gros morceau. On ne pourra jamais lui reprocher d’avoir donné son 110 % pour avoir défendu la région. Il était déterminé », souligne M. Lelièvre.

« Sa détermination était strictement concentrée sur l’amélioration de la qualité de vie de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. C’est quelqu’un qui a servi les intérêts de la région avant ses propres intérêts », ajoute-t-il.

Réaction du maire de Gaspé

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, a souligné que M. Berger était un grand homme pour la région.

« Il a été un grand bâtisseur. Il a travaillé avec acharnement, détermination et persévérance. Il a été un bon porte-parole pour la région. C’est avec beaucoup de tristesse qu’on a appris cette nouvelle », indique le maire Côté.

Le vice-président de la CRÉGÎM le salue

Celui qui a agi à titre de vice-président de la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) à ses côtés au cours des huit dernières années, Joël Arseneau, souligne lui aussi l’oeuvre d’un grand défenseur pour la région.

« Bertrand Berger aura été une inspiration, un guide et un fidèle allié. Ce fut un immense privilège de le côtoyer et de travailler à ses côtés dans des dossiers-clés pour la région. Il aura d’ailleurs contribué à faire évoluer la CRÉ du rôle de concertation à celui d’acteur incontournable du développement régional au service des MRC, des communautés et des citoyens de la Gaspésie et des Îles », déclare M. Arseneau.

Aux yeux de l’ancien maire des Îles-de-la-Madeleine, le décès de Bertrand Berger marque un tournant important de l’histoire politique de la région.

L’ex-président de la CSQ commente

L’ancien président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent, a commenté sur son blogue le décès de Bertrand Berger. Il a rappelé que M. Berger provenait du monde de l’enseignement, un secteur qu’il a marqué également à sa manière.

« Je l’ai connu au début des années 1980, alors qu’il était président du Syndicat des travailleurs de l’enseignement de l’Est-du-Québec et que j’étais un jeune militant dans mon syndicat local. Il était un orateur extraordinaire pour capter notre attention et faire valoir son point de vue. Il savait manifester toute son ardeur dans les négociations ou les conflits qui pouvaient nous opposer à l’employeur tout en restant réaliste et pragmatique. C’était un homme de vision qui savait attendre pour atteindre les objectifs à plus long terme », écrit l’ex-syndicaliste sur M. Berger.

Les funérailles de M. Berger auront lieu le samedi, à 14 h, à l’église de Pointe-à-la-Garde.

Étiquettes :