• lundi 16 décembre 2019 02 h 07

  • Météo

    -7°C

  • Marées

Actualités

28 mai 2014 13 h 42

Le Riverain de Sainte-Anne-des-Monts est mis en vente

Partager

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Le journal Le Riverain de Sainte-Anne-des-Monts doit être mis en vente dans la foulée de la transaction impliquant Québecor Média et Transcontinental. Deux employés sont touchés par cette transaction.

Dans une décision rendue mercredi, le Bureau de la concurrence, qui s’est penché sur cette transaction annoncée le 5 décembre 2013 au montant de 75 M$, exige la vente de 34 journaux à travers la province, dont Le Riverain à Sainte-Anne-des-Monts, la Voix Gaspésienne et la Voix de la Matanie, à Matane.

Le bureau explique sa décision par une volonté de préserver la concurrence en ce qui a trait à la vente de publicité puisque Transcontinental avait déjà le journal L’Avantage sur ces territoires.

Transcontinental a 60 jours pour vendre Le Riverain. Un fiduciaire indépendant a été nommé en vue de mettre en place le processus pour chercher des acheteurs potentiels. Toutefois, s’il n’y a aucun acheteur, le Bureau de la concurrence permettra à Transcontinental le droit d’en conserver la propriété.

L’entreprise a déclaré vouloir évaluer la situation après la période de 60 jours.

Des réactions

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier — un ancien journaliste du Riverain — espère que le journaliste et la conseillère publicitaire pourront conserver leur emploi à la suite de la clôture de la transaction.

« C’est une grosse perte pour la Haute-Gaspésie. Le Riverain était l’organe d’information régional et des annonceurs. Ce n’est pas une bonne nouvelle. J’espère que les deux emplois seront conservés et en espérant que l’Avantage va avoir l’idée de donner une place à la Haute-Gaspésie. Au niveau commercial, c’est inquiétant », lance le préfet Cormier.

À la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, section Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine-Matane, la présidente, Geneviève Gélinas, maintient la position de l’organisme à la suite de la décision du bureau.

« On souhaite que Transcontinental conserve tous les hebdos en région et garde tous les journalistes qui sont en poste et si possible saisir l’occasion pour en ajouter. On a besoin de ces médias-là dans la région », explique Mme Gélinas.

Pour elle, peu importe le propriétaire, il est important que le personnel demeure en place.

Le journal Le Riverain a été lancé le 10 juin 1986.