• dimanche 08 décembre 2019 15 h 52

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

10 octobre 2012 13 h 43

Nathalie Normandeau se dissocie des allégations de Lino Zambito

L’ancienne vice-première ministre du Québec et ex-députée de Bonaventure, Nathalie Normandeau, se dissocie des allégations de Lino Zambito soulevées devant la commission Charbonneau. 

Dans un témoignage prononcé jeudi dernier sous ordonnance de non-publication devant la commission Charbonneau, et qui a été partiellement levée depuis, M. Zambito a déclaré avoir récolté illégalement 110 000 $ dans le cadre d’une activité de financement en l’honneur de Mme Normandeau.

L’ex-entrepreneur a affirmé que la somme récoltée provenait de contributions illégales qui ont été versées en grande partie par des firmes d’ingénierie qui ont utilisé des prêtes-noms.

«Comme plusieurs de mes collègues ministres, j’ai été appelée à participer à des activités de financement à titre d’invitée ou de conférencière. Au fil des ans, j’ai pris part à quelques dizaines d’événements de ce genre et ce, dans plusieurs régions du Québec. Cependant, jamais je n’ai été impliquée dans l’organisation de telles activités», a souligné Mme Normandeau, dans un communiqué publié mercredi après-midi.

Quant aux fleurs et billets de spectacles offerts par M. Zambito, elle affirme que ces cadeaux «en aucun temps, ces circonstances n’ont influencé ou altéré ses prises de décisions».

«Je tiens à réaffirmer que j’ai toujours fait mon travail avec rigueur tout en étant consciente de l’importance d’honorer la confiance des citoyens. Aujourd’hui, je ne laisserai personne remettre en question mon intégrité.» 

À lire aussi

Normandeau : l’association libérale dans Bonaventure réagit

Étiquettes :