• lundi 16 décembre 2019 05 h 49

  • Météo

    -9°C

  • Marées

Actualités

23 septembre 2013 23 h 47

New Richmond « doit vivre selon ses moyens », dit Michel Lacroix

NEW RICHMOND - Le candidat à la mairie de New Richmond, Michel Lacroix, souhaite assainir les finances de la Ville. 

L’ancien maire de Carleton-sur-Mer qui a confirmé la semaine dernière son intention de briguer la mairie, soutient que New Richmond « doit vivre selon ses moyens. »

M. Lacroix estime que la localité doit éviter de se lancer dans des projets susceptibles d’alourdir son fardeau financier. « Il y a eu un fonds d’aide qui est venu après la fermeture de la Smurfit Stone. Mais ce fonds d’aide-là est fini. Il faut aller de l’avant autrement, il faut utiliser l’argent qu’on a et non l’argent qu’on aura peut-être », affirme-t-il, ajoutant qu’il ne souhaite pas « l’arrêt du développement », mais considérer davantage la capacité de la municipalité à payer.

Selon lui, l’amélioration des finances publiques passent par la consolidation des infrastructures en place, comme l’aréna et la piscine, et non pas par de nouveaux projets. Il estime par ailleurs que la Ville doit continuer à développer la Station touristique Pin Rouge, mais « pas au détriment du reste », avant de mentionner qu’il fera le nécessaire pour éviter qu’elle ne devienne « un boulet financier » pour la Ville, s’il est élu le 3 novembre.

Coup de barre à Pin Rouge

Pin Rouge est un « atout majeur pour New Richmond », pense-t-il, mais un coup de barre s’impose pour réduire les pertes qu’elle engendre. « Ça occupe une trop grande partie du budget. Est-ce qu’on doit limiter ses opérations? Est-ce que la gestion pourrait être cédée à un organisme privé? Est-ce que nos voisins et nos voisines seraient prêts à en payer une part? », questionne-t-il, annonçant ainsi qu’il souhaite une réflexion à ce sujet.

Enfin M. Lacroix soutient que son passage à la mairie de Carleton-sur-Mer lui sera bénéfique. « J’ai quatre années d’expérience comme maire, c’est positif. Il y a des choses que je referais sans hésitation et d’autres que je ne referais pas. L’expérience ne s’achète pas », conclut le candidat. 

Étiquettes :