• samedi 14 décembre 2019 02 h 54

  • Météo

    -6°C

  • Marées

Actualités

8 novembre 2012 15 h 53

Service de la SQ : les municipalités passeront à la caisse

Une bien mauvaise nouvelle frappe les municipalités gaspésiennes, alors que le coût du service de la Sûreté du Québec (SQ) connaîtra une hausse variant de 10% à plus de 20% en 2013.

Il s’agira d’un casse-tête pour les agglomérations du territoire qui devront composer avec cet alourdissement des dépenses dans la préparation de leur budget déposé en décembre.

Plusieurs municipalités se retrouvent avec une note particulièrement salée. À Chandler, la facture passe de 472 000$ à 600 000$ et à Gaspé de 1,5 à un peu plus de 1,8 million de dollars.

Les hausses seront de 37 000$ à Bonaventure, 60 000$ à Carleton-sur-Mer et de 35 000$ à New Richmond.

Dans ses calculs, la SQ se base sur la richesse foncière, le taux d’utilisation et le coût moyen d’un policier qui est passé de 153 570$ à 162 082$, pour expliquer cette augmentation.

Le préfet de la MRC de Bonaventure et maire de St-Siméon, Jean-Guy Poirier, n’en revient pas que le ministère évoque également l’augmentation des effectifs policiers dans certaines régions du Québec pour imposer cette majoration des tarifs.

«Je ne vois pas pourquoi on devrait payer pour ça. On ne prévoit même pas d’effectif supplémentaire en Gaspésie. On se réveille avec un cadeau de Noël prématuré.»

Et M. Poirier ajoute qu’encore une fois, ce sont les élus qui seront critiqués. «C’est le citoyen ordinaire qui va avoir à absorber la facture et ce sont, nous, les élus municipaux qui en subirons les conséquences avec des critiques.»

La Table des préfets de la Gaspésie-les-Îles se penchera sur ce dossier dès la semaine prochaine.