• dimanche 08 décembre 2019 20 h 53

  • Météo

    -4°C

  • Marées

Actualités

15 mars 2013 16 h 19

Via Rail : le NPD craint la fin du service en Gaspésie

Le député néo-démocrate de la Gaspésie-les-Îles, Philip Toone, affirme que l’avenir du service de Via Rail en Gaspésie est menacé en raison des coupures budgétaires prévues par le gouvernement fédéral. 

Le budget principal des dépenses déposé récemment par le gouvernement révèle que le prochain budget fédéral infligera d’importantes compressions au transporteur ferroviaire. Le document indique que le budget alloué à Via Rail passera de plus de 475 millions de dollars en 2012-2013 à 188 millions de dollars en 2013-2014.

Dans ce contexte, le député Philip Toone craint le pire pour l’avenir de Via Rail en Gaspésie. «J’espère que j’ai tort, mais je crains que le service ne soit plus offert dans la région. Avec un budget de 188 millions de dollars, le transporteur n’aura pas le choix de couper, et ce n’est certainement pas dans l’axe Toronto-Montréal qu’il le fera», affirme le néo-démocrate.

Si ce scénario se concrétise, pense M. Toone, l’avenir du chemin de fer en Gaspésie sera aussi en péril. «Via Rail donne un montant important à la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour obtenir son droit de passage. Sans cet argent, l’organisme sera davantage à risque», dit le député.

Ce dernier espère le budget de 188 millions de dollars soit alloué uniquement pour les opérations du transporteur, ce qui lui permettrait de maintenir ses services actuels, pense-t-il. «Est-ce qu’il y aura d’autres budgets pour le financement des dépenses pour les travaux? On ne le sait pas encore. On espère en savoir un peu plus lors du dépôt du budget», dit-il.

Le gouvernement déposera son budget 2013-2014 le 21 mars.

Étiquettes :