• mercredi 11 décembre 2019 01 h 27

  • Météo

    0°C

  • Marées

Actualités

23 août 2013 10 h 11

Via Rail n’abandonne pas son service en Gaspésie

Partager

GASPÉ – C’est une question d’exploitation et non pas de sécurité du tronçon ferroviaire qui a amené la direction de Via Rail à suspendre ses activités entre Matapédia et Gaspé. Et le transporteur de passagers par train n’entend pas abandonner la Gaspésie.

« La considération primordiale est  la sécurité des passagers et des automobilistes qui franchissent les passages à niveau », indique le porte-parole de Via Rail, Jacques C. Gagnon.

La décision du transporteur a été prise après avoir été informée par la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG). « C’est nous qui avons dit à Via Rail que le train devait s’arrêter à tous les passages à niveau, à la suite du problème de corrosion constaté. Mais le tronçon comme tel demeure sécuritaire », indique le directeur général de la SCFG, Olivier Demers.

« Ce n’est pas une façon d’opérer un train sur des grandes distances. [La suspension des activités] est purement circonstancielle, basée sur une question de sécurité », indique M. Gagnon.

Au début du mois, la SCFG avait suspendu le trafic ferroviaire durant quelques jours afin d’inspecter l’ensemble de la voie ferrée. L’utilisation d’une solution à base d’eau salée pour combattre la végétation avait provoqué un bris d’équipement sur les signaux lumineux d’un passage à niveau entre Matapédia et New Carlisle.

Via n’abandonne pas son service

Cette suspension des activités a ramené dans l’esprit de plusieurs le spectre de l’abandon du service sur l’ensemble du tronçon, une situation que craignent plusieurs, à commencer par le député fédéral de Gaspésie-les Îles, Philip Toone. Jeudi, il déclarait à GRAFFICI.CA se questionner sur la survie du train de passagers en Gaspésie, d’autant plus que la navette de remplacement par autocar ne sera plus offerte.

Via tente de se montrer rassurant : « Je peux comprendre l’interprétation donnée à la suite de l’annonce, mais ce n’est pas l’abandon du service », dit M. Gagnon.

Il assure que le service reprendra entre Matapédia et New Carlisle dès que la SCFG indiquera que les réparations auront été faites et que les inspecteurs de Via donneront leur accord.

Fin du service d’autocar entre New Carlisle et Gaspé

La fin du service d’autocar entre New Carlisle et Gaspé est liée directement à l’incapacité de la SCFG de donner une date pour la réouverture de la voie ferrée.

« On avait instauré le système d’autobus nolisé de façon temporaire. La certitude que l’on a maintenant, c’est qu’on a pas d’échéancier clairement établi de la SCFG pour remettre la voie ferrée en fonction », dit M. Gagnon.

Selon lui, Via n’a pas d’autres choix puisque d’autres services d’autocars existent : « Nous, on ne veut pas concurrencer indument la compagnie Orléans Express ou d’autres », dit-il.

M. Gagnon indique que ce n’est pas une situation unique en Gaspésie. Via a pris la même décision sur l’île de Vancouver, il y a environ deux ans, en raison de problèmes avec la voie ferrée.

Recherche de la solution

La SCFG assure faire le maximum pour corriger la situation. Le problème, c’est qu’il y a toujours trop de sel sur les ballasts, malgré le nettoyage effectué par la société.

« On planifie le rinçage du sel afin d’enlever la corrosion. C’est une situation qui n’est pas habituelle. On est un peu dans l’inconnu. On a des solutions qui nous ont été suggérées par les firmes environnementales qui travaillent avec nous », dit M. Demers.

« On ne sait pas quand on pourra dire à Via à quel moment il pourra reprendre le service », conclut M. Demers.

Étiquettes : , ,