• dimanche 15 décembre 2019 13 h 02

  • Météo

    5°C

  • Marées

Actualités

23 octobre 2012 14 h 55

Bouteille à la mer : l’histoire circule dans plusieurs pays

L’histoire de la bouteille lancée à la mer à Grande-Vallée, il y a huit ans, et retrouvée en Irlande par un jeune garçon de 10 ans a attiré l’attention des médias dans plusieurs pays. 

Lancée à l’eau en juin 2004 par deux jeunes Montréalaises alors âgées de 12 ans, Charlaine Daplé et Claudia Garneau, la bouteille a été retrouvée par Oisin Millea, 10 ans, sur les berges de son village de Passage East. Selon le journal irlandais, Irish Examiner, elle aurait été poussée sur le sable par les marées et les vents.

À l’intérieur de la bouteille de boisson gazeuse, qui a parcouru un périple de plus de 4000 kilomètres, le jeune garçon a retrouvé le message rédigé en français par les deux Québécoises, avec une adresse courriel qui ne fonctionne plus. La lettre indique notamment qu’elles viennent de Montréal, mais qu’elles sont en vacances en Gaspésie.

La bouteille lancée à la mer en 2004 a parcouru un périple de plus de 4000 kilomètres.  

Une fois publiée dans la presse écrite en Irlande, l’histoire a notamment été reprise par la télévision irlandaise, la chaîne de télévision française 1, le site Web de la BBC et le site euronews.com. La nouvelle a par ailleurs fait la manchette dans le Star Phoenix, le quotidien The Gazette à Montréal et le site Web du Toronto Star.

Selon Caroline Cyr, d’Influence communication, le caractère «insolite et exceptionnel» de la nouvelle peut expliquer l’attrait que représente ce type de récit. «C’est une histoire cute qui se démarque par sa rareté. Elle a aussi un côté humain, car elle permet de faire témoigner celles qui sont à l’origine du message», analyse-t-elle.

Les auteures de la lettre ont d’ailleurs été retracées. L’une d’entre elles, Charlaine Dalpé a mentionné, lors d’une entrevue à l’émission Salut Bonjour, être surprise d’apprendre que la bouteille est maintenant en Irlande. Elle a aussi indiqué son intérêt à prendre contact avec le jeune Oisin Millea, qui a retrouvé le message.