• lundi 09 décembre 2019 07 h 26

  • Météo

    -2°C

  • Marées

Actualités

17 octobre 2013 15 h 27

Circulation au ralenti sur le pont Van Horne

Partager

POINTE-À-LA-CROIX – La circulation est perturbée sur le pont J.C. Van Horne entre Pointe-à-la-Croix et Campbellton en raison d’une manifestation de membres de la communauté autochtone de Listuguj.

Les manifestants ralentissent la circulation en appui à des autochtones qui ont été arrêtés plus tôt aujourd’hui à Rexton, au Nouveau-Brunswick, lors d’une opération policière de la Gendarmerie royale du Canada. Ils entendent demeurer en place pour les 48 prochaines heures.

Dans un communiqué émis cet après-midi, le chef de Listuguj, Dean Vicaire, « condamne les actions de la GRC et du gouvernement du Nouveau-Brunswick à la suite de l’arrestation du chef et de membres du conseil de bande d’Elsipogtog ».

Une quarantaine de personnes ont été arrêtés alors qu’ils défiaient une injonction du tribunal. Selon la GRC, au moins un coup de feu a été tiré par une personne qui n’était pas un policier, des cocktails Molotov ont été tirés sur les policiers et au moins cinq véhicules de la GRC ont été détruits par le feu. La GRC a trouvé des engins suspects sur les lieux et tente de déterminer s’il s’agit d’engins explosifs.

Les manifestants bloquaient une route depuis plusieurs semaines afin de protester contre l’exploration de gaz de schiste dans l’est du Nouveau-Brunswick. Ils estiment que ces activités menacent l’environnement.

L’injonction qui avait été émise plus tôt ce mois-ci oblige les manifestants de la région de Rexton à laisser passer les véhicules de l’entreprise SWN Resources.

 

Mise à jour à 15h35

Étiquettes :