• mercredi 11 décembre 2019 01 h 01

  • Météo

    2°C

  • Marées

Actualités

11 juillet 2012 11 h 48

Damien Arsenault est prêt pour les élections

Partager

Le député de Bonaventure, Damien Arsenault, se dit prêt à aller encampagne électorale.

Confronté aux révélations récentes de CHNC selon lesquelles les
Québécois seront appelés aux urnes le 17 septembre prochain et que le
Premier ministre Jean Charest en fera l’annonce au mois d’août, le
député affirme n’en savoir rien. Pas même en avoir été avisé par Jean
Charest à ce jour. «Non. Mais c’est sûr qu’on entend beaucoup de choses,
notamment ce dont vous m’avez fait part. Mais ce qui est important, c’est de
travailler sur le terrain, dans nos comtés à répondre à différentes
attentes de nos entreprises et du milieu. Maintenant quant aux
élections, ça appartient au premier ministre de fixer la date et on
n’est pas encore rendu au terme de notre mandat», tient à rappeler le député.

Toutefois, si d’aventure M. Charest annonçait le déclenchement du
pugilat électoral, M. Arsenault confirme être prêt à affronter ses
adversaires et à défendre son bilan. «Il faut s’assurer d’être prêt et
que tout soit en place lorsque le premier ministre décidera de la date
de l’élection. Pour ce qui est de mon bilan, ça fait sept mois que j’ai
été élu. J’ai dû reconstruire une équipe et m’approprier les dossiers de
la région. Et je n’ai aucun problème à défendre mon bilan. Je crois
qu’on compte de belles réalisations».

Réplique aux critiques

Quant aux critiques formulées récemment par le candidat caquiste dans
Bonaventure, Jean-Marc Landry et la candidate de Québec solidaire,
Patricia Chartier, selon qui les libéraux n’ont pas rempli leurs engagements dans la circonscription, M. Arseneault affirme être « à
l’aise avec cette situation-là. Je suis prêt à aller en campagne
électorale et je crois que les autres candidats auront eux aussi à
répondre de certaines positions de leur parti. C’est de bonne guerre».

Notons que le quotidien La Presse annonçait ce matin la possibilité
d’élections le 4 septembre prochain et que les 10 et 17 septembre ont
également été envisagées par Québec. M. Arsenault a été élu lors d’une
élection partielle en décembre dernier suivant la démission surprise de
la ministre Nathalie Normandeau.

Étiquettes :