• lundi 09 décembre 2019 07 h 26

  • Météo

    -2°C

  • Marées

Actualités

30 avril 2013 14 h 53

La partie forestière de la pointe Saint-Pierre protégée

Partager

GASPÉ –L'organisme Conservation de la nature Canada s'est porté acquéreur d'une propriété de 30 hectares, connue sous le nom de pointe Verte, au coût de 585 000 $ afin d'en faire une zone protégée.

Ce territoire se trouvant sur la pointe Saint-Pierre, à Saint-Georges-de-Malbaie, constitue le dernier îlot forestier en zone côtière du secteur. 

«L’importance est multiple. C’est un secteur prioritaire au niveau de la conservation. On retrouve une très grande concentration d’oiseaux. On a une forêt ancienne qui est vraiment remarquable et il y a 1,5 kilomètre de côte que l’on trouve à protéger avec cette dernière acquisition», explique la vice-présidente de Conservation de la nature Canada au Québec, Nathalie Zinger.

À la suite de cette acquisition, l’organisme prévoit rendre le site accessible à la population. Il élaborera un plan de conservation et de mise en valeur de la pointe.

«On va éventuellement faire un sentier avec des panneaux d’interprétation afin de découvrir une face peut-être moins connue de la pointe Verte et de la pointe Saint-Pierre», souligne Mme Zinger.

Avec cette dernière transaction, Conservation de la nature Canada aura investi 2,7 millions $ depuis 15 ans pour la conservation de ce secteur, mais aussi pour la protection du barachois de Malbaie.