• dimanche 15 décembre 2019 08 h 51

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

2 novembre 2011 7 h 50

Le Musée de la Gaspésie vise 250 000 $ en fonds de dotation

Partager

Le Musée de la Gaspésie lance son nouveau Programme de dotation et dons différés dans le but d’amasser 250 000 $ en cinq ans.

Ce programme constitue une stratégie pour permettre aux administrateurs de l’établissement de bénéficier de budgets récurrents.

L’institution muséale entreprend une vaste opération de sollicitation sur tout le territoire de la Gaspésie et même au-delà précise Louis Thibault, qui préside cette initiative unique à l’est de la Ville de Québec. «On a des donateurs qui ont déjà donné au musée et qui connaissent la cause et qui sont prêts [à investir dans ce programme]. Je suis certain qu’ils nous attendent. Il y a des gens qui sont ici, à Québec à Montréal et à Ottawa.»

Les administrateurs du musée souhaitent obtenir pas moins de 150 nouveaux fonds de dotation. L’investissement minimum est de 2500 $ par fonds. Louis Thibault admet que c’est ambitieux, mais réalisable. «Ça peut paraître ambitieux quand on dit 150! Mais il faut se rappeler que ça fait 30 fonds par année répartis dans une équipe de travail d’une dizaine de solliciteurs, ce qui correspond à trois dossiers chacun.»

Un fonds de dotation est un fonds autonome mis sur pied par une personne, dont le  capital est investi à perpétuité. Seuls les revenus d’intérêts générés par ce fonds sont annuellement remis au musée.

La légende

L’autre volet de ce programme, dont le slogan est «Entrer soi-même dans la légende», concerne les dons différés. «Ici, les gens peuvent accepter, par exemple, de prendre une assurance-vie [qui sera à terme versée au musée] ou encore faire une place dans leur testament ; ça peut être de l’argent, une entreprise ou encore un bien immobilier.»

Le musée vise deux assurances vie et deux dons de testament par année sur cinq ans. Ce programme sera géré par la  Fondation communautaire de la Gaspésie-les-Îles.

Étiquettes :