• lundi 16 décembre 2019 08 h 33

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

13 juillet 2014 16 h 22

Le premier ministre augmente l’aide accordée à la Gaspésie

Partager

MARSOUI – Le premier ministre Philippe Couillard s'est rendu à Marsoui vendredi afin d'aller constater les dégâts causés par la tempête Arthur. Il a ajouté dix municipalités gaspésiennes qui pourront obtenir de l'aide financière.

Ce passage du premier ministre à Marsoui s’est inscrit deux jours après celui de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault. Le ministre responsable de la Gaspésie, Jean D’Amour, a pris part aux deux visites.

Sensible à la situation des sinistrés

Philippe Couillard a rencontré des sinistrés. « Pour nous, c’était important d’être là, a-t-il fait valoir en entrevue à GRAFFICI.CA. On s’assure que tous les programmes soient rapidement déployés. On veut surtout montrer aux gens qu’on voit leur situation. Quand on reçoit un dossier, ce n’est pas la même chose que quand on vient voir les gens sur place. On voit les dégâts. »

Impressions à la vue du sinistre

Le premier ministre a visité les zones sinistrées, dont celle où un glissement de terrain causé par le débordement du ruisseau à Moïse a pratiquement coupé le village en deux. « C’est un soulagement qu’il n’y ait pas eu de victimes », s’est-il exclamé en voyant la scène.

Il souligne toute son admiration pour la solidarité entre les citoyens, la Sécurité publique, les pompiers et la Croix-Rouge. « Il reste trois familles à ramener à la maison, spécifie-t-il. Ça peut être un peu plus long parce qu’elles sont vraiment proches des dégâts. »

Soulagement pour le maire

Le maire de Marsoui, Dario Jean, se sent réconforté par ces deux visites gouvernementales. « Le premier ministre nous a dit qu’il pourrait y avoir d’autres programmes pour nos sinistrés », se réjouit le premier magistrat de la municipalité de 300 habitants, qui doit faire face à des coûts évalués sommairement à un million de dollars pour la reconstruction des installations détruites.

Trois familles sont toujours évacuées de leur domicile qui est situé en bordure de l’immense cratère qui éventre le village. « Des experts vont inspecter les maisons lundi et vont ensuite produire un rapport, explique M. Jean, qui est lui-même un sinistré. Dans quelques jours, les résidents évacués vont savoir s’ils peuvent réintégrer leur domicile. » Une trentaine d’autres résidences ont été inondées.

21 municipalités obtiendront l’aide de Québec

Le premier ministre Couillard a ajouté dix autres municipalités gaspésiennes à la liste des onze qui avaient déjà été ciblées comme étant admissibles au programme d’aide financière en cas de sinistres.

Il a également profité de son passage à Marsoui pour inciter les Québécois à ne pas changer leur plan de vacances s’ils avaient choisi de venir en Gaspésie.

Étiquettes :