• mardi 10 décembre 2019 22 h 22

  • Météo

    7°C

  • Marées

Actualités

27 octobre 2014 13 h 24

Les Gaspésiens triomphent au gala de l’ADISQ

Partager

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Klô Pelgag, Patrice Michaud et les sœurs Boulay ont donné une saveur très gaspésienne au 36e gala de l'ADISQ qui s'est tenu dimanche soir. Ils sont repartis chacun avec un Félix.

Klô Pelgag

Parmi les plus nommés avec six mentions, Klô Pelgag a vu son monde inventif et pétulant être reconnu par le Félix de la révélation de l’année. L’an dernier, le prix avait également été remis à des Gaspésiennes, soit les sœurs Boulay. Les remerciements de la jeune auteure-compositrice-interprète native de Sainte-Anne-des-Monts, visiblement improvisés, ne sont pas passés inaperçus. L’artiste, qui a habitué son public à des commentaires imprévisibles, n’aura pas manqué de surprendre encore une fois.

« Salut, a-t-elle lancé en arrivant sur la scène. Je trouve ça vraiment drôle! Wow! C’est étrange, mais je suis super contente. Je fais un sourire pour démontrer mon bonheur. Je remercie mes parents d’avoir fait l’amour. J’espère que c’était une bonne fois. » Après avoir remercié son frère Mathieu et tous ses collaborateurs, elle a enchaîné : « Merci de vous laisser “pitcher” de la sauce St-Hubert pendant un spectacle. Merci de rester quand même. J’aime la cuisine. Je remercie Messmer de m’inspirer dans tout. »

Il est plutôt rare de voir Louis-José Houde sans mots. « J’ai entendu bien des affaires sur cette scène, a trouvé à dire l’animateur du gala en revenant au micro. Mais de se faire “pitcher” de la sauce St-Hubert, c’est une première! »

Patrice Michaud

L’auteur-compositeur-interprète Patrice Michaud a obtenu la palme pour le meilleur album folk de l’année pour son album « Le feu de chaque jour », devant Michel Rivard, qu’il a mentionné pour dire combien il était honoré de se retrouver en compétition avec un routier de 40 ans de carrière. L’artiste, originaire de Cap-Chat, s’est fait davantage connaître avec sa chanson « Mécaniques générales ». « Je veux remercier mes parents en Gaspésie », a-t-il mentionné dès le début de son intervention. Après le gala, on pouvait tout simplement lire, sur son mur Facebook : « Je capote! »

Les sœurs Boulay

Les sœurs Boulay ont, pour leur part, remporté le Félix du groupe de l’année. Après un seul disque en poche, les deux jeunes femmes natives de New Richmond ont obtenu ce prix à la faveur du public. Très émue, Stéphanie Boulay a péniblement terminé ses remerciements aux côtés de sa sœur Mélanie, qui lui essuyait les joues. « Pour nous, c’est un “step” démesuré d’être ici, a commenté Mélanie pour dire combien les choses avaient déboulé rapidement depuis un an. On le prend et on l’accepte, même si on a la chienne parce qu’on sait qu’il nous reste des croûtes à manger! »

Étiquettes :