• samedi 14 décembre 2019 07 h 50

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Actualités

15 août 2012 20 h 43

Patricia Chartier lance officiellement sa campagne

C’est devant une vingtaine de militants que la candidate de Québec solidaire dans Bonaventure, Patricia Chartier, a officiellement lancé sa campagne mercredi à la microbrasserie Le Naufrageur à Carleton-sur-Mer.

La représentante de la formation politique de gauche, qui en est à une troisième campagne électorale, en a profité pour faire connaître ses engagements électoraux.

Cette fois, Mme Chartier mise sur un plan qui regroupe onze propositions pour convaincre les citoyens de l’appuyer le 4 septembre prochain. «Je crois que les gens me connaissent de plus en plus et savent que je maîtrise les dossiers. Alors j’y crois, je peux remporter le comté. C’est possible», a lancé Mme Chartier.

Enjeux

La protection des ressources naturelles et la création d’emplois durables figurent parmi les enjeux qu’elle souhaite défendre en priorité au cours des prochaines semaines.

Selon Mme Chartier, l’exploitation des ressources naturelles doit se faire de façon «responsable», autant sur le plan fiscal que sur le plan social. «Nous vendons nos ressources naturelles pour une bouchée de pain. Le Québec reçoit très peu de redevances sur les minerais», estime la candidate.

Mme Chartier a donné en exemple le projet de cimenterie de Port-Daniel pour illustrer la vision de Québec solidaire en matière de gestion des ressources naturelles. «Dans sa forme actuelle, on ne peut pas assurer qu’il protègera les citoyens, car il n’est pas soumis à des études indépendantes», a-t-elle déclaré.

Un gouvernement de Québec solidaire, a-t-elle poursuivi, s’assurerait d’évaluer ce projet sur le plan environnemental avant de l’autoriser. Et s’il y avait exploitation de la ressource, Mme Chartier croit que les revenus générés devraient être redistribués principalement aux citoyens de la région à travers des fonds régionaux.

Éducation

La candidate souhaite par ailleurs favoriser l’accessibilité à des programmes d’étude postsecondaire dans la région pour éviter que les étudiants s’exilent afin de poursuivre leur cheminement scolaire. «Avec les nouvelles technologies, il est possible de faire de l’éducation à distance. Il y a déjà des initiatives dans nos cégeps et il faut continuer dans cette voie», a-t-elle souligné, avant de rappeler que son parti défendait également la gratuité scolaire.

Parmi les autres thèmes qu’elle souhaite aborder au cours de la campagne, notons le soutien à l’agriculture et à la forêt, la défense de la justice sociale et la réalisation de la souveraineté du Québec.

Patricia Chartier a récolté 8,9 % des voix lors de l’élection partielle de décembre 2011. Ce résultat a représenté une hausse de six points par rapport à l’élection de décembre 2008.

Étiquettes :