• dimanche 15 décembre 2019 19 h 50

  • Météo

    -3°C

  • Marées

Actualités

6 mai 2013 11 h 42

Quai de Percé : Québec entend accompagner la municipalité

Partager

PERCÉ - Le gouvernement du Québec s'engage à venir en appui à la Ville de Percé concernant son quai fermé par Pêches et Océans Canada (MPO) en raison de sa désuétude.

Le ministère fédéral a bloqué l’accès à l’infrastructure portuaire mercredi à la surprise de tous en prétextant que des réparations doivent être faites et que d’autres évaluations de la structure doivent être conduites dans les prochains jours.

Ce geste a fait rager les autorités municipales qui ont mis en demeure Ottawa de rouvrir le quai à la circulation piétonnière d’ici ce soir à défaut de quoi, des conséquences s’ensuivront. En réaction, le ministre délégué aux Régions, Gaétan Lelièvre, ne comprend tout simplement pas la décision du MPO.

«Je n’en reviens pas. C’est inimaginable comme situation. Écoutez, on aurait voulu écrire un drame économique pour une région, on n’aurait pas écrit un meilleur scénario que ce qu’on vit présentement avec le gouvernement fédéral à l’égard des Gaspésiens. C’est incompréhensible.»

M. Lelièvre, qui renvoie Ottawa à ses responsabilités, assure que son gouvernement viendra en aide à la municipalité et à la communauté des affaires. Il reste à déterminer le mode opératoire. «La Gaspésie a besoin de Percé sur le plan touristique», note le ministre qui compte s’entretenir sur cette question avec le ministre délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, ainsi qu’avec le cabinet de la première ministre Pauline Marois. «Le quai est de juridiction fédérale et relève du MPO. Il est clair [que le gouvernement du Québec] ne peut pas se substituer au gouvernement fédéral qui devra prendre ses responsabilités», tient à rappeler le ministre Lelièvre.

Par voie de communiqué, l’Office du tourisme du Rocher-Percé s’est dit catastrophé par cette situation qui nuira selon l’organisme à l’industrie touristique régionale.

Étiquettes : ,