• samedi 07 décembre 2019 14 h 31

  • Météo

    -7°C

  • Marées

Actualités

5 mars 2013 7 h 45

Une pétition de 1400 noms pour le développement pétrolier

Partager

Une pétition comptant 1406 noms a été déposée lundi soir au conseil de ville de Gaspé en faveur du développement de l'industrie pétrolière.

Ces signatures ont été récoltées au cours des quatre dernières semaines, à l’initiative du Regroupement pour l’avancement économique de la Gaspésie.

«Je crois que ce soir, ce ne sont pas juste 70 sous-traitants de Pétrolia qui parlent», a indiqué Ron McCallum, qui a déposé la pétition au nom du regroupement.

Le maire de Gaspé, François Roussy, a reçu la pétition en indiquant qu’il souhaite développer l’économie de la ville et de la région. «On veut le développement du pétrole. Mais vous et moi, si on ne le fait pas correctement, on va tous être des perdants. Présentement, il y a Pétrolia qui regarde pour Haldimand, qui est un gisement problématique. Pourquoi se concentrer sur 10 millions de barils à Haldimand qui n’a pas un fort potentiel de développement comme Bourque?», a questionné M. Roussy.

Dans le libellé, la pétition demande «à toutes les instances politiques ou civiles, ayant de l’influence dans ce dossier, d’appuyer le développement des projets de Pétrolia et le développement de l’industrie des hydrocarbures aux sites d’Haldimand».

Rencontre à Québec

Le maire de Gaspé a profité de la séance publique pour annoncer aux citoyens qu’il sera à Québec mercredi afin de rencontrer la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, ainsi que des membres du cabinet du ministre de l’Environnement, Yves-François Blanchet. «On veut avoir la réponse du gouvernement face à notre volonté de voir à ce que le développement se fasse correctement sur notre territoire», a précisé le maire Roussy.

Il a rappelé que, depuis deux ans, le conseil de ville est en faveur du développement du pétrole en Gaspésie, en autant que cela se fasse dans le respect des populations et de l’environnement.