• mardi 10 décembre 2019 13 h 23

  • Météo

    10°C

  • Marées

Actualités

17 juin 2014 16 h 21

Vers une réforme du Percé touristique

Partager

PERCÉ — Des acteurs de l'industrie touristique de Percé et la municipalité se sont engagés dans une réforme globale qui vise à améliorer plusieurs aspects du secteur au cours des dix prochaines années.

Élus, bateliers, représentants du monde des affaires et citoyens ont assisté devant le quai du village à la signature de la « Démarche de réforme globale du Percé touristique ». La municipalité de même que Les Bateliers de Percé et l’entreprise Les croisières Julien Cloutier ont apposé leur signature au grand livre confirmant ainsi leur engagement qui a pour épicentre les activités maritimes.

Une réforme en forme de collaboration entre tous pour mieux servir la clientèle. Mise sur pied d’une billetterie unique, mettre fin à la sollicitation des touristes, augmenter l’achalandage, assurer une sécurité maritime, mettre fin aux stationnements illégaux et rehausser l’image de Percé, sont autant d’éléments déclinés par le maire de Percé, André Boudreau, lors de son allocution.

« Nous rappelons aux décideurs locaux, régionaux, nationaux et fédéraux que cette parcelle de territoire doit, sans équivoque, être considérée comme une entité municipale distincte et prioritaire en regard des autres villes du Québec », a tenu à dire le maire Boudreau. En entrevue, ce dernier estime « qu’on est au début de quelque chose. On part vers une aventure positive aujourd’hui ». Concernant le quai de Percé, le maire a précisé que les discussions avancent rondement avec Pêches et Océans Canada. Ces gens-là sont à l’écoute et ils comprennent la situation de Percé. «Ils seront au rendez-vous », assure M. Boudreau.

Lettres de noblesse

La préfète de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, a également salué cette démarche. « C’est un engagement qui est majeur de la part des partenaires. Je crois qu’on est vraiment dans un air d’aller de sorte que Percé retrouve ses lettres de noblesse ».

On notera par ailleurs que le Centre local de développement du Rocher-Percé a annoncé un investissement de 150 000 $ pour assurer le suivi de cette démarche. L’organisme économique coordonnera ainsi un Comité de priorisation qui verra à définir les étapes, leur mise en place, le financement de ce projet collectif et les actions à entreprendre. Il sera mis sur pied dès les prochaines semaines.

Étiquettes :