• dimanche 15 décembre 2019 00 h 13

  • Météo

    2°C

  • Marées

Actualités

18 juin 2014 15 h 57

Bibliothèque de Sainte-Anne-des-Monts : meilleure offre en livres québécois

Partager

SAINTE-ANNE-DES-MONTS – Sur les 138 bibliothèques du Québec qui desservent une municipalité de plus de 5 000 habitants, celle de Sainte-Anne-des-Monts se classe en tête de liste pour la meilleure offre en livres québécois.

Sur les 138 bibliothèques publiques, seulement 12 comptent plus de 50 % de livres québécois. La Bibliothèque Blanche-Lamontagne de Sainte-Anne-des-Monts couronne au palmarès avec 67 % de livres québécois. La moyenne québécoise est de 35 %. Ces statistiques sont tirées d’une récente étude de StatBib, qui est une création du ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

« La littérature française d’origine étrangère s’élève donc à 65 % de tous les livres en français offerts dans ces bibliothèques, déplore le directeur de l’Agence de presse Appui-Livres, Serge-André Guay, qui a publié les résultats de cette enquête. Ainsi, une part importante des subventions gouvernementales versées à ces bibliothèques servent à l’achat de livres en français étrangers, au détriment du livre québécois. »

Non-respect de la politique de la lecture et du livre

En 2012-2013, le gouvernement du Québec a versé près de 5 M$ dans le cadre de son programme pour le développement des collections des bibliothèques publiques autonomes, mais il n’impose aucune contrainte quant au développement de leurs collections de livres québécois. Ainsi, elles sont entièrement libres dans le choix de leurs titres.

Selon lui, plusieurs bibliothèques publiques, dont celles qui se classent en queue de peloton telle que Rimouski avec 29 % de livres québécois, s’inscrivent en porte à faux avec la politique de la lecture et du livre du gouvernement du Québec. Elle énonce clairement que les bibliothèques doivent « assurer la présence et la mise en valeur d’un nombre suffisant de livres et de périodiques édités au Québec afin de favoriser la diffusion de la culture et de la littérature québécoise auprès de la population ».

Les Annemontois apprécient les livres québécois

« C’est une bonne nouvelle, fait valoir la directrice de la culture de la Ville de Sainte-Anne-des-Monts, Monique Campion, en réaction au classement de la bibliothèque municipale. Ça veut dire qu’on accorde une bonne place au livre québécois et qu’on trouve ça important. Même si on a beaucoup de livres québécois, l’achalandage est aussi bon. Donc, ça veut dire que les gens apprécient ça. »

L’an dernier, 35 298 documents ont été empruntés à la Bibliothèque Blanche-Lamontagne, qui compte 1 506 membres, sur une population de 7 000 habitants.

La Ville caresse un projet de sortir les livres de la bibliothèque dans certains endroits, comme dans des résidences pour personnes âgées. La bibliothèque souhaite aussi adhérer au Club de lecture TD.

Étiquettes :