• dimanche 08 décembre 2019 04 h 16

  • Météo

    -10°C

  • Marées

Actualités

19 juin 2014 10 h 32

La Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs récompensée

CARLETON-SUR-MER – Élue « Chambre de commerce de l’année 2013-2014 », la Chambre de Commerce de la Baie-des-Chaleurs travaille quotidiennement pour encourager les entreprises des MRC de Bonaventure et d'Avignon.

Lundi dernier, lors de la Journée réseau 2014 organisée par la Fédération des chambres de commerce du Québec, la Chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs a été récompensée pour avoir atteint son objectif fixé en 2008.

« C’est surtout pour l’ensemble de ce qu’on a fait pour les entreprises », précise Maurice Quesnel, directeur de la Chambre de commerce.
En 2013, l’organisme a réussi à regrouper les 24 municipalités, avec 363 membres, provenant des deux MRC Bonaventure et Avignon.

Avec trois employés à temps plein et un employé à temps partiel, la Chambre de commerce est par ailleurs parvenue à augmenter son personnel. « On s’est donné un code éthique, avec une façon transparente de travailler », ajoute le directeur.

L’organisme s’est aussi distingué pour son implication dans la promotion des délices culinaires de la région gaspésienne dans les métropoles québécoises.

Depuis 5 ans, la Chambre de commerce organise, avec la collaboration de plusieurs restaurants de Montréal et de Québec, des »Soupers gastronomiques » une fois par année, en mai. « Le but est de montrer aux gens que la Gaspésie est aussi très dynamique, qu’on a de beaux produits, des entrepreneurs perspicaces et inventifs », affirme M. Quesnel.

Par l’entremise de cette promotion, le Groupe de restaurants Européa, de renommée mondiale, collabore dorénavant auprès d’entreprises gaspésiennes. La Bergerie du Margot basée à Bonaventure, fourni par exemple au Groupe de l’agneau nourri aux algues de la Gaspésie.

Défendre les intérêts des entreprises

Le travail de la Chambre de commerce consiste à créer une coordination entre les entreprises de la Baie-des-Chaleurs pour les aider à s’implanter dans la région. En les dirigeant vers des Centres de développement de la Gaspésie pour que celles-ci apportent du soutient technique aux entrepreneurs, l’organisme sert de « courroie aux entreprises », explique le directeur Maurice Quesnel. « La chambre de commerce nous amène souvent des clients », en témoigne M. Parisé, employé de la poissonnerie de Bonaventure.

L’organisme accepte les partenariats avec des entreprises ainsi qu’avec des organismes régionaux. « Tout le monde peut faire partie de la Chambre », se réjouit M. Quesnel.

Malgré 20 % de chômage persistant en Gaspésie, et une économie en majeure partie basée sur le tourisme, le directeur de la Chambre de commerce garde espoir. « Le retour des jeunes dynamise la région, avec une ouverture d’esprit et pas de frontières; ils veulent travailler ensemble », affirme Maurice Quesnel.

À l’avenir, l’organisme de la Baie-des-Chaleurs entend notamment privilégier les projets de la jeunesse gaspésienne avec son programme « Aile Jeunesse ».