• dimanche 15 décembre 2019 15 h 25

  • Météo

    4°C

  • Marées

Actualités

1 décembre 2014 13 h 43

Près de 500 Gaspésiens et Madelinots à Québec contre l’austérité

NEW RICHMOND — Près de 500 Gaspésiens et Madelinots étaient dans les autobus les menant à Québec cette fin de semaine pour participer à la manifestation qui a rallié des dizaines de milliers de personnes samedi dernier à Québec et à Montréal.

« Au total, 12 autobus contenant chacun une quarantaine de personnes, ont quitté la Gaspésie (dont trois en partance des Îles) vers Québec, révèle Jacques Mimeault, président du conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine lors d’une entrevue accordée à GRAFFICI lundi matin.

 

“Il y avait des gens de différents secteurs de l’économie qui sont tous touchés par les coupures actuelles. Le communautaire, le monde de la santé, de l’éducation, du développement régional. C’était une alliance syndicale, oui, mais on a été heureux de constater qu’il n’y avait pas que des syndiqués dans les autobus”, se réjouit M. Mimault.

 

“Le message qu’on a envoyé n’est d’ailleurs pas uniquement syndical. On est contre l’austérité point. Contre les coupures dans les CLD, les CRÉ, les commissions scolaires, les cégeps et la politique familiale. Ça vient mettre en péril tout le développement régional et on craint pour les emplois en général, pas seulement les emplois syndiqués”, dit le président de la CSN GÎM à son retour de Québec.

 

“L’essentiel, c’est que notre message a été entendu et qu’il provenait de toutes les régions du Québec durement touchées par les mesures d’austérité actuelles. Et ce n’est pas terminé. Il y a une alliance syndicale qui se joint à la société civile. On revient en région faire de ‘l’éducation populaire’ et mesurer les impacts réels de toutes ces mesures. C’est clair qu’on s’en va directement vers une récession et il faut que les gens le sachent. Ensuite, on retournera manifester en ville avec encore plus de monde”, annonce M. Mimault.

Rappelons que les conventions collectives des employés du secteur public seront échues en mars et que quelque 400 000 personnes seront alors en  renouvellement de conventions collectives.

Jean D’Amour réagit sur les ondes de la société d’État

De son côté, Jean D’Amour a réagi lundi matin à cette manifestation sur les ondes de Radio Canada  et il se dit d’avis qu’il faudra mieux informer la population sur les intentions du gouvernement.

Le ministre délégué aux Transports et à l’Implantation de la stratégie maritime et député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D’Amour, a déclaré en effet que la population doit être mieux informée sur la démarche du gouvernement.

Le ministre croit que son gouvernement doit prendre acte des manifestations de samedi dernier. “Le signal que je reçois, c’est qu’il faut mieux informer les citoyens. Il faut mieux informer les Québécois sur ce qu’on est en train de faire présentement”, dit-il en précisant qu’il n’y a pas que des coupures, mais aussi tout un volet axé sur le développement de l’emploi et que son gouvernement a l’intention de stimuler l’investissement au Québec.