• vendredi 25 septembre 2020 18 h 16

  • Météo

    16°C

  • Marées

Actualités

Société
17 juillet 2020 9 h 37

Texte complémentaire au dossier post-pandémie

Quelques propositions pour une sortie de crise (après-COVID-19) en Gaspésie

Par Carol Saucier et le regroupement Solidarité Gaspésie

Achat local et commerces de proximité
-Pour les consommateurs et autres types d’acheteurs, par exemple les épiciers, accroître nos achats de produits et services développés sur le territoire gaspésien. En ce sens, poursuivre le travail de sensibilisation auprès des consommateurs;
-Mieux soutenir nos commerces de proximité au moyen d’incitatifs offerts par les municipalités;
-Élaborer une politique d’achat québécoise pour favoriser l’achat local. Par exemple, l’État québécois pourrait avoir des programmes d’achat qui priorisent les biens et services produits en région. Agriculture, pêcheries et forêt

Agriculture
-Soutenir les agriculteurs et agricultrices engagés dans des pratiques agricoles de proximité;
-Stimuler davantage le développement des marchés publics et les initiatives de distribution et de liens directs avec les agriculteurs et agricultrices;
-Soutenir les municipalités et autres mouvements citoyens dans leurs initiatives visant l’autonomie alimentaire. Par exemple, le mouvement Nourrir notre monde.

Pêcheries
-Encourager les pêcheurs et transformateurs à poursuivre leurs efforts d’innovation dans les techniques de pêche durable, dans la diversification des espèces pêchées et la transformation des produits marins;
-Encourager la pêche côtière à titre de pêche maritime de proximité.

Forêt
-Soutenir des entreprises privées ou d’économie sociale pour la récolte de bois, de champignons et de plantes médicinales;
-Stimuler la deuxième et troisième transformation des bois sur notre territoire;
-Soutenir davantage l’utilisation du bois dans la construction et la rénovation.

Développement territorial, entrepreneurial et communautaire
-Se doter de politiques publiques, au niveau municipal, des MRC et du gouvernement du Québec, pour mieux soutenir financièrement le développement des PME en région, incluant des programmes de formation spécialisés;
-Accroître l’appui aux entreprises d’économie sociale, coopératives et organismes à but non lucratif (OBNL);
-Veiller à ce que le gouvernement du Québec assure un meilleur financement récurrent aux organismes communautaires qui sont une composante essentielle de notre filet social;
-Amorcer un vaste projet de construction de logements coopératifs et communautaires, ceci dans les collectivités urbaines et villageoises de la Gaspésie, avec le soutien de la Société d’habitation du Québec (SHQ).

État et services publics
-Améliorer les conditions de vie des personnes âgées qui vivent dans les maisons d’hébergement, qu’elles soient publiques ou privées, et améliorer les conditions de vie des personnes âgées vivant à domicile;
-Amorcer une délibération concernant un projet d’assurance-revenu de base universelle et inconditionnelle pour les citoyens et citoyennes.

Transition énergétique et écologique
-Éviter que le financement public pour la lutte aux changements climatiques n’en prenne un coup à cause des dépenses gouvernementales liées à la pandémie;
-S’abstenir en Gaspésie de développer les énergies fossiles, telles que le pétrole et le gaz. Travailler plutôt à pérenniser le secteur de l’énergie éolienne et miser sur le développement des énergies renouvelables telles que la biomasse forestière, la géothermie, l’énergie solaire et l’énergie houlomotrice;
-S’assurer que la Gaspésie puisse participer activement aux efforts d’électrification des transports, que ce soit notamment par le transport collectif (RÉGÎM);
-Poursuivre la mobilisation pour la réfection accélérée du chemin de fer gaspésien.

Vitalité culturelle
Mieux soutenir nos artistes, créateurs et institutions culturelles, afin qu’ils puissent accroître la production et la diffusion artistique et culturelle au niveau local et régional.

Élargissement des pratiques démocratiques
-Mettre en débat l’idée d’une refonte complète du système de gouvernance territoriale, refonte s’appuyant sur les principes de décentralisation, de régionalisation et de subsidiarité;
-Encourager l’élection des préfets au suffrage universel;
-Encourager l’expression de la démocratie participative et citoyenne par des moyens concrets de participation aux différents échelons politiques de la Gaspésie, à savoir les municipalités, les MRC et le Regroupement des MRC de la Gaspésie.

Financement
-Créer un grand fonds d’investissement dédié spécifiquement aux régions du Québec, notamment la Gaspésie, dans lequel serait mobilisé du capital public, coopératif et privé;
-S’assurer que les élus et les citoyens gaspésiens demandent aux autorités concernées la fin de l’utilisation de paradis fiscaux ou de toute autre forme d’évitement fiscal.

Pour lire l’entrevue avec Carol Saucier