• dimanche 15 décembre 2019 15 h 25

  • Météo

    4°C

  • Marées

Actualités

3 avril 2012 13 h 01

Une autre semaine de grève pour les cégépiens à Gaspé

Les étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles à Gaspé prolongent leur grève d’une semaine pour contester la hausse des frais de scolarité.

Réunis en assemblée générale lundi, les cégépiens gaspésiens ont voté pour la poursuite de la grève générale illimitée renouvelable sur une base hebdomadaire.

Comme à la dernière assemblée, 54 % des étudiants présents ont voté en faveur de la poursuite du moyen de pression et 46 % ont voté contre. Le taux de participation s’est élevé à 56 %. Les étudiants devront se prononcer sur la reconduction de la grève le mardi 10 avril.

Les cégépiens, qui entament ainsi leur quatrième semaine de débrayage, semblent déterminés à poursuivre leur lutte pour faire entendre leur message au gouvernement Charest.

Mais de l’aveu du président de l’association étudiante, Vincent Olivier-Bastien, de plus en plus d’étudiants s’inquiètent du risque de devoir reprendre leur session. «C’est sûr que plus la grève se prolonge dans le temps, plus ce raisonnement revient», admet-il.

M. Bastien continue cependant de croire que l’établissement scolaire ne peut pas se permettre d’annuler une session, car il serait impossible d’accueillir deux fois plus d’étudiants au cours d’une même session. «Aux dernières nouvelles, la direction n’a pas l’intention d’annuler la session, mais plutôt de la prolonger», assure-t-il.

Une semaine cruciale

La semaine à venir sera cruciale pour le mouvement étudiant. Le gouvernement refuse toujours de négocier avec les étudiants au sujet de la hausse des frais de scolarité et semble faire le pari que le mouvement s’essoufflera.

Selon les derniers chiffres rendus publics par la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), plus de 190 000 étudiants sont toujours en grève générale illimitée à travers la province. Mais plusieurs associations doivent se prononcer cette semaine sur la reconduction du moyen de pression.

«Au point où nous en sommes rendus, je crois qu’il ne faut pas lâcher. J’espère que les étudiants du Québec resteront mobilisés», déclare le représentant des étudiants du Cégep de Gaspé.

Ce dernier précise que ses collègues et lui continueront à organiser des actions symboliques pacifiques cette semaine à Gaspé.

Étiquettes :